La Cité des Hospitalières


À l'été 2017, la Ville de Montréal a acquis la propriété des Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph, dont elle a officiellement pris possession le 1er mai dernier.

Tout en s'engageant à déployer tous les efforts pour protéger le patrimoine historique, culturel et religieux lié à l'immeuble, la Ville doit se conformer aux cinq principes suivants :

  1. la préservation de l'esprit des lieux ;
  2. le respect des valeurs des Religieuses et de leur mission spirituelle ;
  3. la protection et la pérennisation du patrimoine bâti et naturel ;
  4. la cohérence avec l'histoire du site ;
  5. l'ouverture et la collectivité et la réponse à ses besoins.

Le projet de mise en valeur de la Cité des Hospitalières prévoit une occupation transitoire des lieux jusqu'à une vocation pérenne en avril 2022.

Prévoir une phase transitoire assurera le meilleur arrimage possible entre le site et les projets, les occupants et les usages. Cette approche permettra d'évaluer, au fur et à mesure de son évolution, le modèle de gouvernance le plus adéquat.

Le 2 octobre prochain, les citoyens sont invités à proposer leurs idées pour l'occupation progressive et évolutive du site qui doit tenir compte des lieux (bâtiments et jardins), des acteurs et du type de gouvernance souhaité.



À l'été 2017, la Ville de Montréal a acquis la propriété des Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph, dont elle a officiellement pris possession le 1er mai dernier.

Tout en s'engageant à déployer tous les efforts pour protéger le patrimoine historique, culturel et religieux lié à l'immeuble, la Ville doit se conformer aux cinq principes suivants :

  1. la préservation de l'esprit des lieux ;
  2. le respect des valeurs des Religieuses et de leur mission spirituelle ;
  3. la protection et la pérennisation du patrimoine bâti et naturel ;
  4. la cohérence avec l'histoire du site ;
  5. l'ouverture et la collectivité et la réponse à ses besoins.

Le projet de mise en valeur de la Cité des Hospitalières prévoit une occupation transitoire des lieux jusqu'à une vocation pérenne en avril 2022.

Prévoir une phase transitoire assurera le meilleur arrimage possible entre le site et les projets, les occupants et les usages. Cette approche permettra d'évaluer, au fur et à mesure de son évolution, le modèle de gouvernance le plus adéquat.

Le 2 octobre prochain, les citoyens sont invités à proposer leurs idées pour l'occupation progressive et évolutive du site qui doit tenir compte des lieux (bâtiments et jardins), des acteurs et du type de gouvernance souhaité.


Nous joindre

Nombre maximum de caractères 255
Nombre maximum de caractères 255
Nombre maximum de caractères 255
Veuillez tenir pendant que votre réponse est soumise