Place publique pour enfants

LE PROJET

Pourquoi réaménager l’intersection De Drucourt-Marquette?

L’arrondissement de Rosemont–La-Petite-Patrie entame une démarche de consultation en vue de réaliser un nouvel espace public pour enfants, situé au coin des rues De Drucourt et Marquette. Cette démarche s’inscrit dans le cadre de la Politique de l’enfant de la Ville de Montréal et vise à offrir aux enfants un environnement urbain propice au jeu libre, conçu et aménagé de manière sécuritaire et universellement accessible. En fait, il s’agit de favoriser la présence des enfants dans l’espace public, et ce, au-delà des aires de jeu, des écoles et des garderies, et encourager les

LE PROJET

Pourquoi réaménager l’intersection De Drucourt-Marquette?

L’arrondissement de Rosemont–La-Petite-Patrie entame une démarche de consultation en vue de réaliser un nouvel espace public pour enfants, situé au coin des rues De Drucourt et Marquette. Cette démarche s’inscrit dans le cadre de la Politique de l’enfant de la Ville de Montréal et vise à offrir aux enfants un environnement urbain propice au jeu libre, conçu et aménagé de manière sécuritaire et universellement accessible. En fait, il s’agit de favoriser la présence des enfants dans l’espace public, et ce, au-delà des aires de jeu, des écoles et des garderies, et encourager les déplacements à pied et à vélo.

D’autre part, ce projet est une opportunité de répondre aux préoccupations des riverains en sécurisant les déplacements des piétons et des cyclistes et en apaisant la circulation routière. En effet, malgré les divers aménagements visant l’apaisement de la circulation sur les rues bordant le parc Père-Marquette (afficheur de vitesse, dos d’âne et passages piétons avec avancées de trottoir temporaires délimitées à l’aide de bollards), on constate toujours une problématique de sécurité et de mobilité aux abords du parc Père-Marquette. Les usagers du secteur ont d’ailleurs constaté un non-respect de certains règlements élémentaires du code de la route (limite de vitesse, sens unique). Également, ils ont identifié une problématique dans la configuration de certains aménagements qui augmentent le risque de conflits entre les différents usagers de la route. Ces risques sont d’autant plus inquiétants en raison de grand nombre d’enfants qui circulent dans ce secteur.

De plus, les aménagements prévus visent à augmenter le verdissement du secteur et à contribuer à la réduction des îlots de chaleur.


Qu’est-ce que le jeu libre?

Le jeu libre renvoie au concept de liberté et invite l’enfant à créer et imaginer son activité. L’enfant devient le maître de son jeu, ce qui favorise son développement social, son autonomie et son estime de soi. Un aspect fondamental du jeu libre est que l’enfant doit interagir avec l’environnement et favoriser les occasions d’aventures. En parallèle, dans le jeu libre, le rôle des adultes est de s’effacer. Ces derniers doivent apprendre à laisser les enfants s’approprier l’espace même si cela implique de les voir se salir et prendre des risques. De cette façon, l’enfant est en mesure de développer son jugement, de connaître ses limites et de les repousser.


Objectifs du projet

  • Sécuriser l’intersection et minimiser les conflits entre les différents usagers de la route
  • Aménager un nouvel espace dédié aux enfants en transformant un périmètre en place publique et en créant une entité urbaine rattachée au parc
  • Créer un espace novateur, sécuritaire et audacieux en faveur de l’enfance
  • Inviter les enfants à créer et à imaginer leurs activités autour des notions d’autonomie, de créativité et de jeu libre en contact avec la nature
  • Réaliser le projet dans une perspective d’aménagement temporaire d’une durée approximative de 3 ans pour tester des concepts qui pourront être pérennisés et bonifiés

LA CONSULTATION PUBLIQUE

La consultation s'est tenue à l'automne 2019 par le Centre d'écologie urbaine de Montréal. Nous tenons à remercier les personnes ayant participées aux différentes activités.


Voici quelques chiffres sur la consultation publique:
- 5 activités participatives;
- 166 participants;
- 199 idées, rêves ou propositions;
- 1 comité de suivi formé de 6 voisins impliqués;
- 19 recommandations.

Pour plus de détails, consultez le rapport de recommandations en ligne.

Au printemps 2019, un concept bonifié sera présenté avec un suivi des différents recommandations.


Nous joindre


255
255