Projets participatifs citoyens de Rosemont-La Petite-Patrie

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Partager le lien par courriel
Des voisins, des idées, des projets


Avez-vous déjà pensé à réunir votre voisinage pour améliorer votre quartier?

L’Arrondissement de RosemontLa Petite-Patrie vous offre la possibilité de passer à l’action grâce au programme Projets participatifs citoyens. Si votre regroupement de citoyen.ne.s, nommé "milieu de vie", est sélectionné, recevez collectivement jusqu'à 10 000$ et bénéficiez d'un accompagnement du Centre d'écologie urbaine de Montréal pour mettre en œuvre vos projets.


Les 11 milieux de vie sélectionnés pour l'édition 2021 sont les suivants, félicitations !


Vous souhaitez vous impliquer dans l'un de ces milieux de vie ?

Participez à notre prochain atelier FONDATION, en vous inscrivant via ce formulaire.

Cet atelier a pour objectif de :

  • Actualiser ou décider du nom du milieu de vie ;
  • Nommer les membres du comité de milieu de vie ;
  • Connaître les autres participants du milieu de vie ;
  • Se doter d'une base de fonctionnement de groupe.

Au plaisir de vous y voir !


Avez-vous déjà pensé à réunir votre voisinage pour améliorer votre quartier?

L’Arrondissement de RosemontLa Petite-Patrie vous offre la possibilité de passer à l’action grâce au programme Projets participatifs citoyens. Si votre regroupement de citoyen.ne.s, nommé "milieu de vie", est sélectionné, recevez collectivement jusqu'à 10 000$ et bénéficiez d'un accompagnement du Centre d'écologie urbaine de Montréal pour mettre en œuvre vos projets.


Les 11 milieux de vie sélectionnés pour l'édition 2021 sont les suivants, félicitations !


Vous souhaitez vous impliquer dans l'un de ces milieux de vie ?

Participez à notre prochain atelier FONDATION, en vous inscrivant via ce formulaire.

Cet atelier a pour objectif de :

  • Actualiser ou décider du nom du milieu de vie ;
  • Nommer les membres du comité de milieu de vie ;
  • Connaître les autres participants du milieu de vie ;
  • Se doter d'une base de fonctionnement de groupe.

Au plaisir de vous y voir !

1. Les bases d'une bonne stratégie de communication et de mobilisation

Capsule sur la communication et les réseaux sociaux 

Pour mettre en place les projets que VOUS avec choisis, le CEUM vous accompagne à travers une série de capsules informatives sur les b.a-ba d'un projet citoyen. Marie-Michèle Tremblay, gestionnaire des communautés à l’arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie, partage des trucs et astuces sur les bonnes manières de gérer et d'animer les réseaux sociaux. 


De son côté, Gabrielle Van Durme, coordonnatrice et co-fondatrice de Solon, discute du pouvoir d’agir des citoyen.ne.s, des manières de mobiliser des participant.e.s et de soutenir la mobilisation dans le temps.


Pour assurer la réussite et la pérennité d’un projet citoyen, une communication efficace et une mobilisation inclusive sont fondamentales. De tels efforts doivent être menés tout au long du déploiement de l’initiative, en amont, pendant et après. 


2. Communiquer de façon inclusive et efficace

  1. Diversifier ses canaux de communication, à la fois physique et en ligne, permet d’atteindre ceux qui n’ont pas accès ou maîtrise peu Internet, à savoir les personnes aînées, nouvellement arrivées, ou en situation précaire. À cet effet, les bibliothèques et les modules d’affichage libre sont des espaces intéressants, puisqu’ils sont publics et gratuits. 
  2. Utiliser un langage court, simple et concis ainsi que des images. Sachez qu’environ 25% de la population québécoise est analphabète fonctionnelle, c’est-à-dire capable de lire certains mots, mais incapable de comprendre le sens d’un paragraphe complet. 
  3. Traduire ses outils de communication offre la possibilité aux résidents.es s’exprimant dans une langue autre que le français de comprendre la démarche et par la même occasion, de se sentir inclus et d’y participer. 
  4. Contacter et impliquer les organismes implantés dans le quartier peut fortement servir à l’implantation et à l’acceptabilité d’un projet, tout comme faciliter le recrutement et la mobilisation de personnes intéressées.

Quelques références pour aller plus loin :


3. La médiation au sein des équipes et comités

En cas de conflits au sein du comité de milieu de vie ou de l’équipe projets, il importe de prendre des mesures pour désamorcer la situation et la régler dès que possible.

De manière autonome, vous pouvez mettre en place un cercle de médiation en s’inspirant de l’approche proposée par l’Université du nous. Ce processus en 11 étapes permet de déterminer un médiateur au sein de l’équipe, d’identifier les défis et les besoins pour éventuellement développer collectivement des solutions. Vous pouvez accéder au Processus de cercle de médiation ici

Également, le Centre d’écologie urbaine de Montréal (CEUM) peut agir en tant que médiateur au sein du comité ou de l’équipe en proposant un plan de résolution de conflit et, au besoin, trancher une question litigieuse. 

Vous pouvez contacter le CEUM via l’adresse courriel officielle des Projets participatifs citoyens : info@projetsparticipatifs.ca

Vos commentaires

image du chargeur
Vous n'avez pas reçu de confirmation?
On dirait que vous êtes déjà inscrit, s'il vous plaît fournir le mot de passe. Vous avez oublié votre mot de passe ? Créer un nouveau maintenant..
Posez votre question