D’où vient l’idée d’un plan d’action?

*  En 2007, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) implante son Guide mondial des villes-amies des aînés en vue « d’inciter les villes à mieux s’adapter aux besoins des aînés de façon à exploiter le potentiel que représentent les personnes âgées pour l’humanité. » *  En 2008, le Ministère de la Famille et des Aînés du Québec instaure la démarche Municipalités amies des aînés et invite les villes à adopter une politique et d’un plan d’action pour les aînés. *  Depuis 2012, Montréal signifie sa volonté d’intervenir concrètement dans ses champs de compétences afin d’offrir des services et des infrastructures mieux adaptés aux personnes aînées. *  Après réflexions et consultations, la Ville de Montréal publie son 1er Plan d’action municipal pour les aînés. De 2013 à 2016, elle le met en œuvre avec succès. *  Depuis le printemps 2017, la Ville élabore un 2e Plan d’action. *  Devenir une « métropole amie des aînés », c’est offrir un milieu vie propice au vieillissement actif afin que la population aînée puisse pleinement contribuer à la communauté.

Ce qu’il faut retenir de la proposition de Plan d’action 2018-2020?

*  Les personnes âgées de 65 ans et plus représentent 17 % de la population montréalaise. D’ici 2036, ce sera 21 %. *  Les aînés sont les bâtisseurs de notre société d’aujourd’hui! Leurs compétences et leurs expériences sont une richesse collective que la Ville reconnaît. Ainsi, Montréal vise à ce que chaque personne aînée puisse réaliser son projet de vie et ainsi, vivre heureuse. *  Les valeurs qui nourrissent notre politique en faveur des personnes aînées sont le respect, la dignité, l’égalité, l’équité et la solidarité. *  Six principes orientent les actions: Le « Réflexe aîné », pour s’ouvrir aux réalités des personnes aînées. L’inclusion de toutes et de tous. La flexibilité des approches et des moyens. L’accessibilité. La prise en compte des besoins et du bien-être. Le soutien accru aux personnes et aux communautés vulnérables. *  La proposition de plan d’action 2018-2020 inclut quatre axes d’intervention: Une ville et des quartiers à l’échelle humaine. Pour plus de cohésion sociale et de « vivre-ensemble ».Des personnes aînées engagées dans leur communauté. Le « Réflexe aîné » au cœur de nos partenariats. *  La Ville propose sept grands objectifs et dix stratégies d’action.