Défi des villes intelligentes

Montréal la nuit

Imaginons le Montréal de demain !

Chers Montréalais et Montréalaises,

C’est avec enthousiasme que la Ville de Montréal participe au Défi des villes intelligentes du Canada.

Lancé le 23 novembre dernier par Infrastructure Canada, le Défi vise à améliorer la qualité de vie des citoyens en utilisant les données et les technologies connectées.

C’est aussi une occasion unique pour vous, les Montréalais, de participer à l’amélioration de votre ville en partageant vos idées et vos projets dans le cadre du Défi.

Afin d’imaginer le Montréal de demain, je vous invite à penser et prioriser les grands enjeux montréalais qui ont le plus d’impact sur votre qualité de vie!

Valérie Plante

Imaginons le Montréal de demain !

Chers Montréalais et Montréalaises,

C’est avec enthousiasme que la Ville de Montréal participe au Défi des villes intelligentes du Canada.

Lancé le 23 novembre dernier par Infrastructure Canada, le Défi vise à améliorer la qualité de vie des citoyens en utilisant les données et les technologies connectées.

C’est aussi une occasion unique pour vous, les Montréalais, de participer à l’amélioration de votre ville en partageant vos idées et vos projets dans le cadre du Défi.

Afin d’imaginer le Montréal de demain, je vous invite à penser et prioriser les grands enjeux montréalais qui ont le plus d’impact sur votre qualité de vie!

Valérie Plante

  • Candidature de Montréal

    il y a 4 mois
    Montreal de%cc%81fi villes intelligentes final

    7 mai 2018

    Découvrez la candidature de Montréal au Défi des villes intelligentes!

    Apprenez en plus sur le processus, les projets et les partenaires qui ont façonné la proposition montréalaise en consultant le dossier de candidature et dont voici un bref résumé:

    La Ville de Montréal et 36 porteurs de projets et partenaires s’engagent à agir sur des enjeux systémiques de la vie urbaine au moyen d’actions en mobilité et en accès à l’alimentation pour donner à l’ensemble des Montréalais-es un cadre de vie agréable et leur permettant de répondre à leurs besoins de base.

    Grâce aux technologies, il sera...

    7 mai 2018

    Découvrez la candidature de Montréal au Défi des villes intelligentes!

    Apprenez en plus sur le processus, les projets et les partenaires qui ont façonné la proposition montréalaise en consultant le dossier de candidature et dont voici un bref résumé:

    La Ville de Montréal et 36 porteurs de projets et partenaires s’engagent à agir sur des enjeux systémiques de la vie urbaine au moyen d’actions en mobilité et en accès à l’alimentation pour donner à l’ensemble des Montréalais-es un cadre de vie agréable et leur permettant de répondre à leurs besoins de base.

    Grâce aux technologies, il sera possible d’offrir des alternatives efficaces et durables au Montréalais-es pour leurs déplacements, réduisant l’utilisation de l’automobile. Cela aura comme impact de rendre les quartiers plus agréables et propices à une vie locale riche.

    Une offre de transport en commun améliorée associée à de nouvelles formes de mobilités innovantes (auto-partage à la demande, véhicules autonomes, vélo partage, etc.) renforcera l’accès aux services de proximité, notamment en matière d’alimentation.

    En complément de la dimension technologique, des projets transversaux en gouvernance et en engagement citoyen assureront un déploiement responsable des technologies, issus de décisions approuvées collectivement et évitant des dérives en matière de collecte et d’usage des données.

    La combinaison d’une approche participative et technologique encadrées par une gouvernance innovante et agile permettra non seulement d’améliorer concrètement la vie des Montréalais-es, mais amènera des changements en profondeur, durables et applicables à d’autres contextes.

  • Résultats de la consultation et données ouvertes

    il y a 5 mois
    2018 05 04 15 52 50

    4 mai 2018

    Les résultats de la consultation réalisée par la Ville de Montréal dans le cadre du Défi des villes intelligentes sont maintenant disponibles.

    Pour découvrir les statistiques de la consultation, consultez le résumé statistique.

    Les données de la consultation sont disponibles sur le portail données ouvertes de la Ville de Montréal.

    4 mai 2018

    Les résultats de la consultation réalisée par la Ville de Montréal dans le cadre du Défi des villes intelligentes sont maintenant disponibles.

    Pour découvrir les statistiques de la consultation, consultez le résumé statistique.

    Les données de la consultation sont disponibles sur le portail données ouvertes de la Ville de Montréal.

  • La journée de cocréation du 15 mars

    il y a 6 mois
    40904380051 6dab6fbed7 o

    21 mars 2018

    Les travaux autour du Défi des villes intelligentes continuent bon train! Le jeudi 15 mars, nous avons tenu la journée de cocréation, une étape importante qui ouvre la voie vers la dernière phase du processus: la rédaction en vue du dépôt de notre candidature pour le Défi.

    Pour mémoire, en février dernier nous avons lancé un sondage et un appel à projet. Ces deux actions combinées nous ont permis de récolter beaucoup d’informations intéressantes (voir le billet de blog Résultats des consultations) à partir desquelles nous avons élaboré un énoncé préliminaire : « Comment améliorer la vitalité...

    21 mars 2018

    Les travaux autour du Défi des villes intelligentes continuent bon train! Le jeudi 15 mars, nous avons tenu la journée de cocréation, une étape importante qui ouvre la voie vers la dernière phase du processus: la rédaction en vue du dépôt de notre candidature pour le Défi.

    Pour mémoire, en février dernier nous avons lancé un sondage et un appel à projet. Ces deux actions combinées nous ont permis de récolter beaucoup d’informations intéressantes (voir le billet de blog Résultats des consultations) à partir desquelles nous avons élaboré un énoncé préliminaire : « Comment améliorer la vitalité montréalaise en accroissant l’accessibilité aux services de proximité de manière durable, inclusive et équitable ? ». Cet énoncé est un des points pivots du dépôt, il résume les intentions d'une candidature.

    Considérant le dynamisme de l'écosystème montréalais, nous avons décidé de bâtir la candidature de Montréal sur les propositions et les projets que cet écosystème est capable de porter. Ainsi, sur plus de 230 projets soumis, nous avons invité 161 porteurs de projet à participer à la cocréation - nous avons décidé d'exclure les propositions sous forme d'offre de service s'adressant à la Ville; le Défi ne justifie pas d'outrepasser les règles d'approvisionnement de la Ville. 137 projets ont été présentés à la journée de cocréation. Ce chiffre est un succès en soi.

    Nous avons travaillé durant plusieurs semaines afin de préparer cet événement. Nous avions plusieurs objectifs mais la principale intention était de trouver des points d'arrimage entre les projets pour les renforcer mutuellement. Nous espérions aussi que les participants trouvent des occasions d'améliorer leurs projets. Qu'ils soient sélectionnés ou non dans le cadre du Défi, chacun devait retirer de la valeur de sa participation. Enfin, nous souhaitions utiliser cette journée pour raffiner l'énoncé de candidature et faire émerger plus de sens des propositions soumises pendant l'appel à projet.

    Sans entrer dans le détail du déroulement de la journée, il nous semble utile d'expliquer le processus que nous avons suivi. D'abord, nous avons entamé la journée par une approche de "speed dating" qui visait à briser la glace et à donner aux participants une idée du type de projets et de personnes présentes. Nous avons enchaîné avec des tables de travail par thématiques (transport, alimentation, etc.): les participants présentaient leurs projets et répondaient mutuellement à des questions les amenant à clarifier l'impact de leur projet dans le cadre du dépôt de candidature. Ces étapes, qui ont couvert l'ensemble de la matinée, visaient à générer des liens et mettre en évidence des opportunités de collaboration.

    Après le dîner et une intervention de Mme la mairesse, Valérie Plante, nous avons entamé une étape visant à consolider et travailler ces liens. Cette fois-ci, nous avons demandé aux participants de se regrouper selon des stratégies d'impact (Communs, Gouvernance, etc.) visant à réfléchir de manière transversale, tout en faisant appel aux liens créés en matinée: il était demandé de décrire en quoi ces stratégies contribueraient à mettre en oeuvre l’énoncé et comment les projets pouvaient générer des synergies pour produire plus d'impact. Après une première période de travail, les participants étaient invités à explorer les travaux des autres groupes puis à retourner à leur table, ou à se joindre à une autre table, afin de peaufiner leurs stratégies et les propositions de synergies entre projets. C’est ici que résidait l'objectif et la récolte de la journée: avoir une reformulation des projets selon les liens et apprentissages fait au cours de la journée et mis en relation avec l’énoncé!

    Nous en sommes encore à retranscrire l'ensemble de la production, très riche, de cette journée. Toutefois, nous pouvons d'ores et déjà dire qu’elle fut un succès à plusieurs égards. Premièrement, plusieurs participants nous ont souligné à quel point cet événement leur a permis de créer des liens, y compris pour des personnes dont le réseau et l'influence n'est plus à démontrer. Ensuite, les travaux réalisés durant l'après-midi ont clairement fait émerger des idées très pertinentes pour le Défi ainsi que des opportunités de collaboration pour porter ces projets. Dans ce processus, l'ensemble des participants a démontré une générosité palpable, ingrédient nécessaire à ce type de démarche.

    Le temps des célébrations n'est pas encore venu, nous devons maintenant être à la hauteur du travail fourni par les participants. À cinq semaines du dépôt final, nous devons maintenant transformer ces projets et diverses propositions, combinés ou seuls, certes prometteurs mais parfois encore assez bruts, en candidature. Nous devons d’une part définir un énoncé final qui exprime clairement nos objectifs tout en illustrant le dynamisme de l'écosystème ayant participé, et d’autre part arrimer les projets ensemble pour leur donner un sens commun autour de cet énoncé.

    Deux grandes tâches vont se dérouler en parallèle:

    • Au besoin, nous allons faire un suivi auprès des porteurs de projets afin de peaufiner ce qui doit l’être et d’assurer une bonne compréhension des propositions;
    • Un jury, regroupant des représentants de la Ville et de l'écosystème se réunira prochainement. Son rôle sera d’évaluer les projets sur la base de critères principalement issus du guide du gouvernement fédéral mais aussi de la Ville, en vue de sélectionner des projets qui font du sens ensemble autour de l’énoncé.

    Tout cela ne manquera pas de nous tenir occupés dans les semaines à venir, mais nous sommes plus que satisfaits d'avoir choisi et pris le temps d’inviter la communauté à cocréer la candidature de Montréal au Défi des villes intelligentes. Notre choix de bâtir cette candidature selon une dynamique de cocréation et d'émergence représente certains défis mais à cette étape-ci les résultats sont impressionnants, et comme souvent, le chemin est aussi important que la destination.

    Nous tenons à remercier Percolab qui nous a accompagné dans l’élaboration et la facilitation de la journée, La Dispensa qui a fourni quelques calories nécessaires pour passer au travers de la journée et l'UQAM, notamment le responsable du son dans la salle qui a avoué lui aussi avoir apprécié sa journée!

    Stéphane Guidoin
    Directeur par intérim
    Bureau de la ville intelligente et numérique
  • Défi des villes intelligentes - c’est un départ!

    il y a 7 mois
    Atelier de cocr%c3%a9ation 14 novembre 2015 %286%29

    5 février 2018

    Après plusieurs semaines de travail de fond, nous sommes heureux de lancer les activités publiques et participatives en lien avec la candidature de Montréal pour le Défi des villes intelligente du gouvernement du Canada.

    Nous rendons aujourd’hui disponibles, pour une durée de trois semaines, une consultation ainsi qu’un appel à projets. Ce billet vise à fournir un peu de contexte pour ceux qui souhaitent en apprendre un peu plus sur cette démarche.

    Pour commencer, nous vous invitons à parcourir le guide du candidat du gouvernement du Canada, notre référence pour les prochains mois, pour comprendre...

    5 février 2018

    Après plusieurs semaines de travail de fond, nous sommes heureux de lancer les activités publiques et participatives en lien avec la candidature de Montréal pour le Défi des villes intelligente du gouvernement du Canada.

    Nous rendons aujourd’hui disponibles, pour une durée de trois semaines, une consultation ainsi qu’un appel à projets. Ce billet vise à fournir un peu de contexte pour ceux qui souhaitent en apprendre un peu plus sur cette démarche.

    Pour commencer, nous vous invitons à parcourir le guide du candidat du gouvernement du Canada, notre référence pour les prochains mois, pour comprendre un peu mieux le déroulement et les critères du Défi. À partir de ces critères, nous avons élaboré un processus pour déposer, le 24 avril, un dossier représentatif de l’ADN montréalais.

    Suite au lancement du Défi, nous avons voulu nous inscrire dans une certaine continuité. L’ADN de Montréal est notamment constitué d’une forte culture collaborative et consultative. Nous avons donc voulu nous appuyer sur cette force, plutôt que de réinventer la roue. Nous avons décidé de consulter attentivement plusieurs rapports et résultats de sondages et consultations passés réalisés par la Ville de Montréal, incluant bien entendu ceux qui ont présidé à l’orientation de la démarche de ville intelligente, mais aussi des exercices de concertation locaux réalisés par les Tables de développement social locales. La consultation lancée le 5 février nous permettra de raffiner notre compréhension de certains enjeux du grand Montréal en vue de l’élaboration du dossier de candidature.

    L’appel à projet que nous lançons parallèlement vise à faire émerger des projets combinant l’action de la Ville avec celle des forces vives d’ici. Il est important de comprendre qu’au-delà de l’objectif du 50 millions de dollars que nous visons, nous voyons le Défi comme une formidable occasion de mobiliser les écosystèmes actifs à Montréal pour les faire travailler ensemble. L’objectif n’est pas de financer des projets de la Ville, mais plutôt d’être le catalyseur pour des projets qui propulseront le Montréal de demain.

    Le 24 avril est proche. Trois semaines pour un appel à projet, c’est court, nous le savons. C’est le défi que nous tentons de relever ensemble. Nous avons développé un processus visant à faire un dépôt cohérent avec les critères du Défi. Infrastructure Canada mentionne que le dépôt d’une candidature doit rencontrer un objectif clair, mesurable et réalisable présenté sous la forme d’un énoncé d’une phrase.

    Le dépôt du 24 avril est une première étape du Défi des villes intelligentes visant à sélectionner les finalistes qui seront ensuite invités à développer leur candidature et les divers projets qui la composent. C’est ce qui explique que pour cette première étape, les descriptions des projets seront assez succinctes, sans toutefois perdre de vue le fait que les projets doivent être réalisables. C’est une des grandes tensions de ce genre d’exercice: voir grand tout en étant réaliste!

    Dans le processus que nous vous proposons, l’étape de cocréation, qui suivra celle de la consultation, sera également une période pour arrimer et peaufiner les projets qui composeront la candidature de Montréal. Cette étape débutera par une journée de travail collectif le 15 mars et se poursuivra par un accompagnement d’un mois visant à arrimer les projets internes à la Ville et ceux portés par l’écosystème. Vous verrez bientôt une invitation pour cette journée que vous pouvez d’ores et déjà mettre à votre agenda.

    Ce que nous vous demandons dans les trois prochaines semaines est donc de nous présenter des projets de manière concise, en mettant de l’avant leur aspect novateur et comment ils répondent aux diverses thématiques proposées. Pour répondre à l’objectif de faisabilité, nous cherchons autant que possible des projets ayant déjà un certain degré de maturité, pour lesquels les éléments nécessaires à leur réalisation, les partenaires et l’enveloppe budgétaire sont déjà globalement identifiés à défaut d’avoir été sécurisés. Évidemment, certaines idées ou initiatives pourraient être moins matures et tout aussi pertinentes. Nous voulons en entendre parler! Enfin, de la même manière que nous visons à donner force à l’écosystème via cet appel à projet, nous souhaitons que les projets en eux-mêmes renforcent le pouvoir d’agir des citoyens et des communautés à Montréal.

    Nous espérons faire de cette démarche un modèle pour définir non seulement ce que pourrait devenir le Montréal de demain, mais aussi comment réaliser ce Montréal de demain ensemble.

    Stéphane Guidoin
    Directeur par intérim
    Bureau de la ville intelligente et numérique
  • À propos du Défi des villes intelligentes

    il y a 7 mois
    D%c3%a9fi

    26 Novembre 2017

    Comme plusieurs personnes me posent des questions sur le sujet, voici un court billet pour répondre, ou plutôt, donner un état des lieux.

    Est-ce que nous allons participer au Défi des villes intelligentes? Oui!

    D'abord il est intéressant de souligner le Défi en lui-même. Pour avoir fait une veille de défis similaires ailleurs dans le monde, celui d'Infrastructure Canada est parmi les plus matures et a clairement tiré parti des expériences ailleurs: centré sur les citoyens (et non sur la technologie), la première étape du dépôt est relativement simple à remplir, rendant ainsi le défi accessible...

    26 Novembre 2017

    Comme plusieurs personnes me posent des questions sur le sujet, voici un court billet pour répondre, ou plutôt, donner un état des lieux.

    Est-ce que nous allons participer au Défi des villes intelligentes? Oui!

    D'abord il est intéressant de souligner le Défi en lui-même. Pour avoir fait une veille de défis similaires ailleurs dans le monde, celui d'Infrastructure Canada est parmi les plus matures et a clairement tiré parti des expériences ailleurs: centré sur les citoyens (et non sur la technologie), la première étape du dépôt est relativement simple à remplir, rendant ainsi le défi accessible aux plus petites villes (et donc avec des moyens humains moindre pour préparer un dépôt important). Ensuite, les périodes de temps fournies pour les étapes (5 mois pour la première, 8 mois pour la suivante) permettent de travailler des projets concrets et bien préparés. Les attentes seront élevées! Le contre-coup, toutefois, est que les projets ne débuteront pas avant l'été 2019.

    Depuis l'annonce de ce concours par le Premier ministre plus tôt dans l'année, l'équipe du Bureau de la ville intelligente et numérique a effectué une veille d'autres défis similaires; nous avons également commencé à communiquer à l'interne de la ville et à quelques partenaires l'arrivée imminente du Défi sans pouvoir faire plus en l'absence des critères de participation.

    Maintenant les critères connus, il est évidemment temps de se mettre en action. Toutefois il est encore trop tôt pour donner les grandes orientations. Un travail de préparation important doit être fait sur la base des critères publiés; c'est là où nous en sommes et ces éléments préparatoires doivent passer par une série de validation pour être en ligne avec les grandes orientations de la ville.

    Ceci dit, les objectifs sont clairs: ce défi doit se faire avec la population - au sens large: citoyens individuels, mais aussi organismes, milieu académique et milieu privé. Nous allons travailler dur pour paver la voie à une soumission ambitieuse et collaborative pour le Montréal de demain. D'ici quelques semaines, plus d'informations devraient être disponibles.

    Stéphane Guidoin
    Directeur par intérim
    Bureau de la ville intelligente et numérique