Planification du secteur Hickson-Dupuis



À l’automne 2018, l’arrondissement de Verdun a amorcé une démarche de planification détaillée du secteur Hickson-Dupuis, ce dernier étant identifié pour son potentiel de transformation dans le Plan d’urbanisme de la Ville de Montréal.

Profitant d’une localisation à proximité du centre-ville, le secteur Hickson-Dupuis est situé à la limite nord-ouest de l’arrondissement, à la charnière entre un milieu de vie résidentiel et de grandes infrastructures publiques (ateliers municipaux de Verdun, usine de filtration Atwater, canal de l’Aqueduc, etc.). Ses terrains sont occupés en grande partie par des activités industrielles et commerciales depuis les années 50 (manufactures légères, entrepôts, garages et commerces liés à l’automobile). Il offre aujourd’hui un grand potentiel de réaménagement, à la fois sur les domaines public et privé.

L’arrondissement souhaite développer une vision cohérente et concertée quant à l’avenir de ce secteur. La qualité du cadre de vie pour les résidents, travailleurs et usagers actuels et futurs est au cœur des préoccupations de l’administration. L’innovation ainsi que les meilleures pratiques en aménagement urbain et en développement durable seront favorisées tout au long de la démarche.


Planification en 3 étapes

  1. Analyse : Cette première étape consiste à réaliser un diagnostic approfondi de l’environnement bâti, des enjeux et des opportunités liées au développement du secteur à travers la réalisation de différentes études et la tenue d’une charrette de design urbain.
  2. Vision : Celle-ci vise à définir les orientations, les objectifs et les principes d’aménagement qui orienteront la transformation du secteur, avec l’apport des différentes parties prenantes.
  3. Stratégie : Il s’agit de développer les outils et les moyens de mise en œuvre qui permettront de traduire la vision dans les projets réalisés dans le secteur.

La démarche de planification se déroule sur plusieurs mois et entraînera la participation de nombreux intervenants notamment des citoyens, des spécialistes dans divers domaines et des organismes. Au fur et à mesure de l'avancement du projet, nous ajouterons des informations sur cette page.

Nous vous invitons à vous abonner pour recevoir les mises à jour du projet et ainsi rester informé.




À l’automne 2018, l’arrondissement de Verdun a amorcé une démarche de planification détaillée du secteur Hickson-Dupuis, ce dernier étant identifié pour son potentiel de transformation dans le Plan d’urbanisme de la Ville de Montréal.

Profitant d’une localisation à proximité du centre-ville, le secteur Hickson-Dupuis est situé à la limite nord-ouest de l’arrondissement, à la charnière entre un milieu de vie résidentiel et de grandes infrastructures publiques (ateliers municipaux de Verdun, usine de filtration Atwater, canal de l’Aqueduc, etc.). Ses terrains sont occupés en grande partie par des activités industrielles et commerciales depuis les années 50 (manufactures légères, entrepôts, garages et commerces liés à l’automobile). Il offre aujourd’hui un grand potentiel de réaménagement, à la fois sur les domaines public et privé.

L’arrondissement souhaite développer une vision cohérente et concertée quant à l’avenir de ce secteur. La qualité du cadre de vie pour les résidents, travailleurs et usagers actuels et futurs est au cœur des préoccupations de l’administration. L’innovation ainsi que les meilleures pratiques en aménagement urbain et en développement durable seront favorisées tout au long de la démarche.


Planification en 3 étapes

  1. Analyse : Cette première étape consiste à réaliser un diagnostic approfondi de l’environnement bâti, des enjeux et des opportunités liées au développement du secteur à travers la réalisation de différentes études et la tenue d’une charrette de design urbain.
  2. Vision : Celle-ci vise à définir les orientations, les objectifs et les principes d’aménagement qui orienteront la transformation du secteur, avec l’apport des différentes parties prenantes.
  3. Stratégie : Il s’agit de développer les outils et les moyens de mise en œuvre qui permettront de traduire la vision dans les projets réalisés dans le secteur.

La démarche de planification se déroule sur plusieurs mois et entraînera la participation de nombreux intervenants notamment des citoyens, des spécialistes dans divers domaines et des organismes. Au fur et à mesure de l'avancement du projet, nous ajouterons des informations sur cette page.

Nous vous invitons à vous abonner pour recevoir les mises à jour du projet et ainsi rester informé.


  • Charrette de design urbain : publication du rapport synthèse

    il y a 5 mois
    1 charrette ambiance1
    Partie intégrante de l’étape 1 (analyse) de la démarche de planification du secteur Hickson-Dupuis, une charrette de design urbain – soit un exercice d’idéation intensif et créatif réalisé dans un temps limité – s'est tenue du 22 au 24 février 2019 dans le but de concevoir des propositions d’aménagement pour le secteur. Quatre équipes pluridisciplinaires, formées de professionnels de l’aménagement, d’universitaires et de citoyens, ont travaillé ensemble pour esquisser et présenter leurs idées.

    Le rapport synthèse de la charrette ainsi que les propositions complètes des équipes peuvent être consultés et téléchargés dans la section Documents.

    Cette charrette d’idéation visait...

    Partie intégrante de l’étape 1 (analyse) de la démarche de planification du secteur Hickson-Dupuis, une charrette de design urbain – soit un exercice d’idéation intensif et créatif réalisé dans un temps limité – s'est tenue du 22 au 24 février 2019 dans le but de concevoir des propositions d’aménagement pour le secteur. Quatre équipes pluridisciplinaires, formées de professionnels de l’aménagement, d’universitaires et de citoyens, ont travaillé ensemble pour esquisser et présenter leurs idées.

    Le rapport synthèse de la charrette ainsi que les propositions complètes des équipes peuvent être consultés et téléchargés dans la section Documents.

    Cette charrette d’idéation visait plus précisément à :
    • Faire le pont entre l’OPA et la démarche de planification de l’arrondissement;
    • Enrichir les analyses en cours en confrontant l’état des lieux au regard de différents professionnels, acteurs du milieu et citoyens;
    • Explorer des formes concrètes de ce que le secteur pourrait devenir.

    La programmation d’activités, étalée sur trois jours, comprenait aussi des conférences d’ouverture, une visite de terrain et des portes ouvertes au public. Pour clôturer l’événement, les équipes ont dévoilé leur concept lors d’une présentation publique à la Mairie d’arrondissement, le tout en présence de citoyens et d’un panel invité pour échanger sur les idées proposées.

    Ce panel était composé de :
    • Tania Gonzalez, responsable des campagnes Transport, GES et Aménagement du territoire, Conseil régional de l’environnement de Montréal (CRE)
    • Nik Luka, professeur associé, École d'urbanisme et École d'architecture, Université McGill
    • Ève-Marie Surprenant, architecte (OAQ) et urbaniste (OUQ), collaboratrice à la revue Formes

    Propositions d’aménagement

    Le rapport synthèse de la charrette présente un résumé des quatre propositions d’aménagement conçues par les équipes, soit :
    • Le trait d’union - Mireille Girard, Olivier Havens, Gabriel Laferrière, Giacomo Valzania
    • Odacité - Isabelle Charrier, Mathilde Moreau, Geneviève Riopel, Jean-Philippe Roy, Jean-François St-Onge
    • Slow - Sergio Cordeiro, Marc-Alexandre Landry, Mark Poddubiuk, Pierre-Olivier Robitaille
    • Verd’eau - Julio Cardenas, Yvonne Suarez, Louise Constantin, Samuel Daigneault, Ève Renaud-Roy

    Afin d’alimenter la réflexion collective sur le secteur, le rapport souligne également certains éléments communs et à approfondir à la lumière de ces propositions ainsi que des échanges qui ont eu lieu entre les participants, le panel et le public.

    Les résultats de l’activité représentent un intrant important pour nourrir les réflexions de l’arrondissement et des parties prenantes dans la poursuite de la démarche de planification. Il s’agit donc maintenant d’approfondir le diagnostic du territoire et des occasions propices à son développement pour déterminer le type de milieu de vie souhaité et élaborer une vision stratégique et un plan d’action. D’autres activités seront organisées pour assurer l’implication des parties prenantes, incluant les citoyens, et favoriser le développement d’une vision partagée.