Quels moyens prendra la Ville pour mettre en valeur le chantier ?

Montréal mettra tout en oeuvre pour maintenir la vitalité de la rue durant les travaux. La firme d'architectes Kanva, lauréat du concours de design Vivre le chantier Sainte-Cath !, travaille à la conception de la mise en valeur du chantier. Des structures gonflables géantes, un kiosque et des éléments d'information se déploieront sur le site afin d'animer le chantier. 

En quoi la rue sera-t-elle plus conviviale ?

La future Sainte-Catherine offrira des trottoirs élargis. Elle sera longée de bancs pour s’asseoir et d’une rangée d’arbres en meilleure santé. La future Sainte-Catherine sera embellie, plus propre, plus verte et surtout plus agréable. Ce sera l’endroit pour manger entre amis, car les restaurateurs pourront y aménager des terrasses. L’espace est également prévu pour accueillir de l’art public, des artistes de la rue, de l’art éphémère.

Comment fonctionnera la future rue Sainte-Catherine Ouest?

L’espace sera mieux partagé entre piétons, vélos, bus, camions de livraison, voitures stationnées et voitures en mouvement. Dans la zone la plus achalandée de la rue Sainte-Catherine, soit le tronçon entre l’avenue McGill College et la rue Aylmer incluse dans la future Promenade urbaine Fleuve-Montagne, la Ville pose un geste fort. L’espace actuellement dédié au stationnement sera dorénavant exclusivement dédiée aux piétons. Ainsi, ces derniers bénéficieront de trottoirs de plus de 6,5 mètres de chaque côté, pour une plus grande convivialité en toute saison. 

Dans les autres tronçons, la bande multifonctionnelle sera donnée tour à tour aux piétons ou au stationnement, en fonction des saisons et des événements. Les modalités d’alternance (dates, heures) ne sont pas définies à cette étape-ci du projet. Nous savons cependant que des changements saisonniers se produiront dans le partage de la rue. Par exemple, en hiver, la rue pourrait conserver deux voies de circulation, deux trottoirs de 4,25 mètres et deux voies de stationnement. Au printemps, les deux voies seraient maintenues, mais il ne serait plus possible de stationner dans les bandes multifonctionnelles. Un trottoir élargi à 6,5 mètres de chaque côté de la rue serait offert entièrement aux piétons. Les livraisons se feraient dans la bande multifonctionnelle selon des heures à déterminer ultérieurement avec les riverains. 

En été, au moment où l’achalandage touristique est au plus haut, la rue serait complètement offerte aux piétons. L’aménagement de terrasses, d’aires de repos, de verdure en pot, serait possible. Les livraisons se feraient dans la bande multifonctionnelle selon des heures à déterminer ultérieurement avec les riverains. A l’automne, la bande multifonctionnelle serait redonnée au stationnement et les deux voies du centre, à la circulation. Par contre, lors de la période des Fêtes, il serait envisageable d’offrir une bande multifonctionnelle au stationnement et une bande aux piétons pour qu’ils profitent pleinement de l’animation de la rue en faisant leurs achats. 

Allez-vous installer des trottoirs chauffants ?

Des trottoirs chauffants ont été implantés dans des villes où le climat est comparable à  Montréal, notamment dans certaines municipalités du nord des États-Unis. Ces installations représentent un atout certain pour une rue commerciale de l'envergure de Sainte-Catherine Ouest. C'est pourquoi la Ville souhaite aller de l'avant avec l'implantation de trottoirs chauffants. Aussi, pour mieux évaluer ce projet, deux missions ont été réalisées par une équipe de la Ville de Montréal, l'une en Europe du nord (février 2017) et l'autre dans l'état du Michigan aux États-Unis (décembre 2016). Dans les villes de Grand Rapids et de Holland au Michigan, dont les conditions climatiques et les chutes de neige s'apparentent à celles de Montréal, la technologie est utilisée depuis trente ans. 

À Oslo, la première installation de trottoirs chauffants remonte à 1971. Tout comme Helsinki, la municipalité a adopté cette technologie pour assurer davantage de confort et de sécurité aux usagers et leur offrir une qualité de service supérieure. À Reyjkavik, la technologie est exploitée depuis plus de 65 ans pour chauffer les rues et les trottoirs  sur presque tout le territoire de la municipalité. À la lumière des connaissances acquises, Montréal procédera à des analyses additionnelles afin de retenir les solutions les mieux adaptées à ses conditions hivernales.

Quelle est l’envergure des travaux dans la rue Sainte-Catherine?

Les travaux de la première phase commenceront au début de l'année 2018. Cette phase,  située entre la rue De Bleury et la rue Mansfield, comporte 2 étapes : la première, sur la rue Sainte-Catherine, entre les rues De Bleury et Mansfield (durée prévue : 2018 et 2019),  la seconde, sur le square Phillips, la Place du Frère-André et les rues adjacentes (durée prévue : 2020 et 2021). Les travaux se poursuivront ultérieurement jusqu'à l'avenue Atwater. 

Plus précisément, les travaux consistent à remplacer et à réhabiliter certaines infrastructures souterraines ( égouts, aqueducs, services d'utilités publiques ) ainsi qu'à aménager la rue (construction des trottoirs et de la chaussée, installation de lampadaires et de mobilier, plantation d'arbres, etc.). Dès que nous serons en mesure de préciser de quelle manière s'effectueront les travaux, l'information sera transmise aux parties prenantes concernées (commerçants, propriétaires et gestionnaires immobiliers, etc.).  

Que compte faire la Ville pour rassurer les commerçants ?

Le Service du développement économique a été mandaté, dans le cadre du Plan commerce, à déployer la mesure d’appui qui s’appelle le programme PR@M-Sainte-Catherine en collaboration avec la SDC Destination centre-ville et ses partenaires. Une table de travail, à laquelle participent entre autres, des propriétaires de commerces ayant pignon sur rue, a été créée à cette fin. 

Le programme PR@M-Sainte-Catherine est une mesure d’appui de l’ordre de 4,9 millions $ qui offre aux commerçants la possibilité de créer une campagne publicitaire sur 3 ans, de réaliser des campagnes de promotion et d’animation, de recourir à des services professionnels pour l’amélioration de leurs affaires, de créer des projets mobilisateurs, de revoir le positionnement et le branding de la rue Sainte-Catherine et de rénover leurs commerces.

Que fera la Ville pour diminuer les impacts des travaux sur la circulation?

Lors de la conception du projet, des mesures de mitigation seront élaborées en fonction du séquençage du chantier avec les experts de la Ville et de l’arrondissement Ville-Marie. La Ville s’engage à mieux coordonner l'exécution du chantier, à en réduire l'impact sur la circulation et à améliorer la qualité de la communication avec les citoyens. De plus, une coordination est réalisée avec l'ensemble des chantiers du secteur. 

Est-ce que les aires de livraisons seront maintenues même dans un scénario de piétonisation?

Les livraisons sur rue seront maintenues. La chargée des relations avec les riverains et les commerçants a déjà communiqué avec les personnes concernées par la première phase des travaux afin d’identifier les besoins en matière de livraison. Les modalités de livraison seront déterminées dans les prochaines étapes du projet en collaboration avec les commerçants et riverains.

En quoi la future Sainte-Catherine sera-t-elle une rue intelligente ?

La rue Sainte-Catherine intelligente c’est notamment du WIFI gratuit, un éclairage intelligent qui s’adapte en fonction de l’achalandage de la rue et de la période de la journée. C’est aussi du stationnement intelligent incluant l’indication en temps réel des places de stationnement disponibles.

Qu’entendez-vous par stationnement intelligent?

La Ville de Montréal souhaite implanter un projet de stationnement intelligent où, grâce à un affichage dynamique sur rue et à une application pour téléphone intelligent, les automobilistes pourront trouver rapidement les stationnements à proximité. Des études démontrent que des cases de stationnement hors-rue sont disponibles au centre-ville les soirs et les fins de semaine