La mobilité durable, où en êtes-vous?

La mobilité, ça nous touche tous.

Nous nous déplaçons tous les jours pour nous rendre au travail ou à l’école, pour faire nos courses ou nos activités préférées.

Que ce soit à pied, en vélo, en automobile ou en transport en commun, chaque résidente et résident sur l'île de Montréal qui se déplace parcourt en moyenne 20 km par jour (Source: Enquête Origine-Destination 2013).

La Commission sur le transport et les travaux publics veut connaître votre expérience globale de mobilité, votre relation à la voiture et aux autres modes de transport.


MERCI !

Vous avez été plus de 2 200 personnes à remplir le questionnaire en ligne élaboré avec la Chaire Mobilité-Polytechnique !

Les résultats du sondage seront rendus publics à l’automne. Toute l'information sera disponible sur ce site ! Demeurez à l'affût en vous inscrivant à Réalisons Montréal


La mobilité, ça nous touche tous.

Nous nous déplaçons tous les jours pour nous rendre au travail ou à l’école, pour faire nos courses ou nos activités préférées.

Que ce soit à pied, en vélo, en automobile ou en transport en commun, chaque résidente et résident sur l'île de Montréal qui se déplace parcourt en moyenne 20 km par jour (Source: Enquête Origine-Destination 2013).

La Commission sur le transport et les travaux publics veut connaître votre expérience globale de mobilité, votre relation à la voiture et aux autres modes de transport.


MERCI !

Vous avez été plus de 2 200 personnes à remplir le questionnaire en ligne élaboré avec la Chaire Mobilité-Polytechnique !

Les résultats du sondage seront rendus publics à l’automne. Toute l'information sera disponible sur ce site ! Demeurez à l'affût en vous inscrivant à Réalisons Montréal


Vivre sans voiture personnelle, c’est possible?

Racontez ici comment vous faites et les raisons de votre choix:


Merci d'avoir partagé votre histoire.

Vous devez être connecté pour partager votre histoire.

  • La voiture mur à mur

    par urba63, 7 mois il y a

    Je n'ai plus de voiture depuis 18 mois et j'en suis très heureux. Je suis en meilleur santé physiquement, psychologiquement et financièrement. Je me déplace moins à l'extérieur de la ville et j'ai beaucoup plus de temps pour moi. Je choisis mon mode de transport selon les besoins du moment (marche, vélo, transport public, auto partage, train, location de voiture etc). Je minimise mon impact environnemental, contribue à la diminution du réchauffement climatique et ainsi qu'au mieux être de la société. La voiture mur à mur en milieu urbain doit être remise en question. 

  • Getting out of the city

    par louise.kold, 7 mois il y a

    I moved to Montreal with my family almost 10 years ago. We lived here 8 years without a car when the kids were small, using Communauto, Car2Go, bus and metro as well as our bikes and legs for walking.

    We bought a car two years ago, mainly to get out of the city! With Communauto, we found it difficult to bring our bikes or skis for an entire family, let alone our dog. I still hardly ever drive, but for nature experiences, I use my car.

    I have been cycling along the Petit Train du Nord bike path and been... Poursuivre la lecture

  • Sans stress

    par LyneBuddha, 7 mois il y a

    Il y a maintenant 3 ans que je ń’aiplus de voitures. Il est facile de se déplacer sans voiture à Montréal. Les transports en commun, les voies cyclables, tous amènent quelque part. Je marche beaucoup et je fais mes emplettes à pied avec un chariot. Le métro me permet d’aller au travail sans tracas et sans stress. J’utilise mon vélo le week-end ou lorsque je suis en congé pour aller visiter des amis ou la parenté qui habite Montréal.

  • Style de vie "mobilité durable" : choisir son milieu de vie, ses activités et son mode de déplacement

    par polebeau, 7 mois il y a

    Depuis peu, je me suis mis à courir pour parcourir les 5 km qui séparent mon lieu de domicile à mon lieu de travail. D'abord une fois pour essayer, puis deux, puis trois fois par semaine. Les autres jours, ce sont mes jours de "repos" et j'y vais en vélo. Peu importe les saisons, c'est seulement la météo du jour qui va déterminer si je sors ma carte jocker, ma carte OPUS. Comme je suis bien équipé, c'est finalement assez rare. Je trouve tellement de bénéfices à me déplacer en ville à pied ou à vélo (la rapidité, la régularité,... Poursuivre la lecture

  • Vélo & Autobus

    par F POT, 7 mois il y a

    Bonjour, j'utilise mon vélo de mai à novembre, par la suite j'utile les transports en commun pour aller au travail. Autobus les autres mois de l'année en hiver. J'utilise une auto le moins possible. J'aimerais que l'état des rues et de l'asphalte soit grandement améliorée, car c'est vraiment très désagréable de rouler en vélo dans les rues de Montréal. Raz le bol du champs de mine, je peste tous les jours et je n'ai pas la chance d'avoir une auto, j'aimerais que les automobilistes me respectent plus et qu'ils soient vigilants pour me garder en vie ! J'aimerais que la... Poursuivre la lecture

  • Stationnement vs. Transport

    par Lolok31, 7 mois il y a

    Personnellement, je préfère utiliser le transport en commun la fin de semaine. En semaine, impossible de faire sans le char car je travaille loin (mais on est 5 dans le char à chaque jour...).

    Pour les transports, c'est une démarche durable de ma part. Cependant a 3 payants dans la famille, on descend downtown pour 2x10.50$ pour 2-3h en moyenne de magasinage. Économiquement, je suis mieux de prendre mon char (Je sais où me parker et comment me rendre rapidement).

    Que faire? Augmenter le prix du stationnement me vient à l'esprit...approche "durable"?...mais c'est la porte ouverte à tous les excès... Poursuivre la lecture

  • Possible, mais il y a du chemin à faire...

    par CherryLine, 7 mois il y a

    Je trouve que c'est possible de vivre sans voiture à condition d'être près d'un métro... et d'avoir toute sa mobilité. Je connais beaucoup de personnes amputées qui n'utilisent pas le transport en commun car l'adaptation y est très rare et restreinte. Je n'aime pas que l'on puisse vivre à Montréal et se dire qu'on a accès à 5% du transport en commun simplement parce qu'on vit avec une condition pour laquelle nous n'avons aucun contrôle. Ces personnes-là aussi veulent travailler, faire partie de la société, sortir avec leurs amis le soir... Pour une sortie du genre, à moins d'avoir une... Poursuivre la lecture

  • Un exemple que j'ai connu cet hiver : Melbourne

    par sachacavelier, 7 mois il y a

    J'ai voyagé 5 mois en Australie cet hiver dans Melbourne, Sydney, Brisbane et Cairns, et j'ai pu y voir bien pire et bien meilleur qu'à Montreal.

    Le bien meilleur vient de Melbourne où cette ville a développé des infrastructures impressionantes de transport en commun à faible coût (3$ le billet de train pour un voyage d'une heure). Le train se rend à 100km du centre ville, le tramway se rend à 30km. Les transports sont gratuits en centre ville. La plupart des feux rouges ont été remplacés par des rond-points qui ont eu pour effet de fluidifier le traffic et... Poursuivre la lecture

  • Dépend de là où tu vis ..

    par Ashboard, 7 mois il y a

    Montréal est une ville habité par ses résidents, vécu par ses travailleurs et traverser par ses visiteurs.Si on est dans un quartier central ou proche, il est bel et bien possible de se passer d'auto la plupart du temps. Toutefois, le réseau doit garder des zones de fluidité sur tout ses axes pour ses visiteurs. De plus les montréalais partent aussi de Montréal en fin de semaine et certains quartier sont désespérément des oubliés du transport en commun.Les travailleurs de Montréal venant de la banlieue ne sont pas tout très bien desservit en transport en commun, et il est impensable... Poursuivre la lecture

  • Moto, Métro, Marche

    par Phil222, 7 mois il y a

    La semaine, Moto, Métro, Marche suffisent. La moto permet plus de flexibilité lorsque la météo le permet, consomme et pollue peu, et est relativement facile à stationner. Je trouve que ce mode de transport est peu valorisé quand on parle de transport durable, alors qu’il est préconisé en Europe et en Asie.  Ça serait bien de permettre les voies réservées au Bus, Taxis, etc. aux motos, et de favoriser leur utilisation par d’autres initiatives car elles permettent d’enlever des autos du centre-ville.  L’auto sert plus les week-ends en ce qui nous concerne.